Pour les entreprises qui souhaitent travailler avec Rainforest Alliance, ou travaillant déjà avec nous, rendez-vous sur notre site web Business »

x

Rainforest Alliance affiche une croissance significative en 2011

11 avril 2012

Cette hausse reflète la reconnaissance croissante de la certification Rainforest Alliance et des bénéfices environnementaux, sociaux et économiques qu’elle apporte au niveau mondial.

Au cours de l'année 2011, Rainforest Alliance a connu une croissance significative mondiale dans la gestion forestière, l'agriculture et le tourisme durables, le changement climatique et l'éducation à l'environnement – une amélioration qui peut être attribuée à une reconnaissance généralisée de la certification Rainforest Alliance et qui amène de nouvelles collaborations avec des producteurs, des forestiers et des entreprises dans le monde entier.

“Les consommateurs de même que les entreprises adhèrent de plus en plus à la certification Rainforest Alliance,” indique Tensie Whelan, présidente de Rainforest Alliance. “Les engagements des entreprises – à la fois des grandes et des petites – jouent un rôle clé dans la transformation des marchés mondiaux vers un modèle plus durable permettant d'améliorer les moyens de subsistance et de protéger les ressources naturelles pour les générations futures.” 

Voici les étapes importantes franchies par Rainforest Alliance en 2011 :

  • Le nombre de producteurs agricoles certifiés a augmenté de plus de 20%, tandis que la surface de terres agricoles certifiées Rainforest Alliance a augmenté de 55% ;
  • 500 entreprises supplémentaires ont acheté ou vendu des produits agricoles certifiés ;
  • La production de thé certifié a triplé, atteignant 9,4% de la production mondiale ;
  • La production de café certifié a augmenté de 20% et les ventes de 13%, en même temps les principaux industriels du secteur ont renforcé leurs engagements d'approvisionnement ;
  • La production de cacao certifié a augmenté de 75% et Mars’s Dove et d'autres grandes marques ont commencé à apposer la certification Rainforest Alliance sur leurs produits ;
  • Deux nouvelles cultures, le rooibo (thé rouge) d'Afrique du Sud et la vanille de Madagascar ont commencé à se vendre sous la certification Rainforest Alliance ;
  • Rainforest Alliance demeure le plus important certificateur FSC (Conseil de Gestion Forestière) en augmentant de 5% la surface de forêts certifiées ;
  • Mattel Toy Products a rejoint la liste des nombreux industriels travaillant avec Rainforest Alliance pour des approvisionnements durables ;
  • Rainforest Alliance a vérifié les deux premières plantations de café qui respectent les nouvelles normes en faveur du climat dans le cadre du Module Climat développé par le SAN (Sustainable Agriculture Network – Réseau pour une Agriculture Durable) ;
  • Rainforest Alliance a vérifié ou validé 13 nouveaux projets carbone forestier.

Agriculture Durable

En 2011, plus de 250 000 producteurs, soit 1,1 million d'hectares de terres agricoles, ont obtenu la certification Rainforest Alliance, décernée aux exploitations qui respectent les normes environnementales, sociales et économiques du SAN (Réseau pour une Agriculture Durable). Cela représente une hausse de 205% du nombre de producteurs certifiés par rapport à 2010 et 55% d'augmentation en ce qui concerne la surface des terres agricoles certifiées. Cinq cents nouvelles entreprises achètent ou vendent des cultures certifiées Rainforest Alliance, ce qui fait un total de 3 000 entreprises soit 20% de plus que l'année précédente.

Thé

Le volume de thé certifié Rainforest Alliance a triplé en 2011 par rapport à l'année précédente, avec une augmentation de plus 425 000 tonnes métriques en 2011, ce qui représente environ 9,4% de la production mondiale du thé. Plus de 260 000 petits producteurs de thé au Kenya, Rwanda et Uganda sont maintenant certifiés. La demande pour le thé certifié est notamment forte au Royaume-Uni, où les principales marques, Yorkshire Tea, Twinings, Tetley et PG Tips portent toutes la certification Rainforest Alliance. La plus grande marque de thé en Europe, Teekanne, a commencé à s'approvisionner auprès de plantations certifiées Rainforest Alliance, tandis qu'aux États-Unis, Lipton a continué d'augmenter ses approvisionnements et The Republic of Tea a lancé ses premiers thés provenant de jardins certifiés.

Café

En 2011, plus de 245 000 tonnes métriques de café ont été produites sur les plantations certifiées Rainforest Alliance, soit une augmentation de 20% par rapport à 2010 et 129 864 tonnes métriques de café ont été vendues sous la certification Rainforest Alliance, une augmentation de 13% par rapport à l'année antérieure. Le café certifié Rainforest Alliance représente aujourd’hui environ 3,3% de la production mondiale de café. En Europe, EMMI Café Latte s'est engagé plus fortement en s'approvisionnant à 100% auprès de plantations certifiées Rainforest Alliance. D'autres entreprises, comme Tchibo, Kraft (Europe), Taylors of Harrogate, Peeze Koffie et Lofberg Lilla se sont engagées à s'approvisionner exclusivement en café cultivé de manière durable. En Amérique du Nord, Caribou Coffee a atteint son objectif de 100% de ses approvisionnements en café issu de plantations certifiées, Second Cup a étendu ses engagements, en achetant 100% de son expresso et 80% de son café auprès de plantations certifiées et Reunion Island, Nespresso et Nescafé ont aussi chacun décuplé leurs engagements. Japan Airlines a également commencé à servir du café certifié à bord de l’ensemble de ses vols intérieurs et internationaux.

Cacao

Plus de 98 000 tonnes métriques de cacao certifié Rainforest Alliance ont été produites en 2011, soit 75% de plus qu'en 2010, ce qui représente environ 2,7% de la production mondiale. En Amérique du Nord, Mars a annoncé que sa marque Dove sera la première marque traditionnelle de chocolat américain à porter la certification Rainforest Alliance et Blommer Chocolate poursuit son engagement de s'approvisionner auprès d'exploitations certifiées. En Australie, la barre emblématique Mars a été lancée avec la certification Rainforest Alliance apposée sur l'emballage. Lidl en Allemagne a lancé une nouvelle gamme de chocolats portant la certification Rainforest Alliance et Unilever Magnum a lancé deux variétés de glaces -- Magnum Ghana et Magnum Équateur – élaborées à partir de cacao certifié Rainforest Alliance. Parmi les autres points forts, figurent la signature d'un accord Rainforest Alliance Cacao Climat avec Olam au Ghana et l'initiative Greening the Cocoa Industry (Rendre l'industrie du cacao plus verte) entre Rainforest Alliance, le Fonds Mondial pour l’Environnement (GEF -Global Environment Facility) et le programme des Nations-Unies pour l'environnement.

Autres résultats

Les autres résultats en 2011 concernent la certification de deux nouvelles cultures – le rooibo (thé rouge) d'Afrique du Sud et la vanille de Madagascar - , le lancement d'ananas et de bananes congelées certifiées chez Whole Foods et les bananes certifiées chez Sam’s Club qui a aussi commencé à s'approvisionner en  fleurs certifiées. Par ailleurs, le lancement d'une plateforme de formation en ligne – www.sustainableagriculturetraining.org– permet aux utilisateurs du monde entier un accès à 19 sessions de formations et à plus de 150 documents pédagogiques.

Gestion forestière durable

En 2011, Rainforest Alliance a maintenu sa première place, ancrée de longue date, comme certificateur FSC (Conseil de Gestion Forestière), en certifiant 3 millions d'hectares de forêts conformément aux normes FSC et en augmentant la surface totale des forêts gérées de 5% passant ainsi à 66,3 millions d'hectares dans le monde – une superficie équivalente à l'état du Texas. À ce jour, Rainforest Alliance a certifié 45% des terres certifiées FSC au niveau mondial. Les forêts certifiées FSC limitent la déforestation, préservent le sol et l'eau, réduisent les déchets et procurent un habitat naturel pour la vie sauvage. Les travailleurs des exploitations forestières certifiées bénéficient de conditions de travail dignes, d'un logement décent, ils ont accès à la santé et à l’éducation ainsi que leurs familles. En 2011, Rainforest Alliance a délivré 2 292 certificats FSC de chaîne de traçabilité (CoC) dans 65 pays. On notera en particulier que huit nouveaux types de certificats incluant à la fois la Gestion Forestière et la Chaîne de Traçabilité (FM/CoC) ont été émis au Canada pour une surface de plus de 5 millions d'hectares, dont proviennent notamment les produits forestiers Taan dans l'archipel Haida Gawaii - les premiers à avoir obtenu ce double certificat en Colombie-Britannique en 2009.

Communauté forestière et développement d'initiatives 

Au cours de l'année 2011, Rainforest Alliance a fourni une assistance à plus de 150 petites et moyennes exploitations forestières indigènes et communautaires, dans 13 pays, couvrant près de 2 millions d'hectares et bénéficiant à plus de 6 000 foyers. Le nombre de communautés ayant reçu une assistance a donc augmenté de 50% par rapport à l'année précédente. Ces exploitations ont pu générer plus de 20 millions de dollars américains de ventes de produits forestiers à valeur ajoutée certifiés et "en cours de certification". Rainforest Alliance a aussi joué un rôle dans la mise en place du projet Autorité de Crédit pour le Développement avec l'USAID et BanRural au Guatemala, créant un fonds de garantie de crédit s'élevant à 17,2 millions de dollars américains pour le développement d'initiatives forestières locales.

Analyse et Assistance dans la chaîne d'approvisionnement 

Rainforest Alliance a étendu ses partenariats avec de grandes entreprises qui s’engagent sur une démarche d’approvisionnements durables. Ainsi, on  notera une nouvelle collaboration avec Mattel Toy Products, un travail en cours avec Staples, Gibson, Oriflame, ASDA, Kingfisher subsidiary Koctes, Glaxo Smith Kline et Marks & Spencer.

Changement climatique

La déforestation est actuellement responsable de 17% des émissions mondiales de gaz à effet de serre ; ainsi le fait de préserver les forêts et de capter le carbone qu'elles stockent, peut jouer un rôle décisif dans la réduction des effets du changement climatique. Rainforest Alliance aide à contrer les effets négatifs du changement climatique en fournissant des évaluations rigoureuses et indépendantes de projets de carbone forestier. Au cours de l'année 2011, 13 projets de carbone forestier ont été vérifiés ou validés, amenant ainsi à un total de 34 vérifications et validations représentant plus d'un million d'hectares de terres validées dans 17 pays et des réductions d'émissions de carbone vérifiées s'élevant à 154 976 t CO2e. 

Rainforest Alliance audite les projets de carbone forestier qui ont démontré une capacité à séquestrer le dioxyde de carbone et réduisent les émissions de gaz à effet de serre. En 2011, l'organisation a conclu un certain nombre de projets :

  • Approbation des premières Normes Carbone Vérifié (Verified Carbon Standard – VCS), Gestion Forestière Améliorée (Improved Forest Management – IFM) et la Méthodologie Logged to Protected Forests (LtPF) ;
  • Au Canada, première validation d'un projet IFM LtPF en suivant les normes VCS ;
  • En Amérique latine, première vérification de projet forestier VCS ;
  • Au Mexique, premier projet carbone forestier à être validé conformément aux normes VCS et celles de Gold Level for the Climate Community and Biodiversity Alliance – CCB ;
  • La dixième validation de projet VCS Agriculture, Gestion forestière et Autres Utilisations de la Terre (Agriculture, Forestry and Other Land Use – AFOLU), une étape importante reflétant l'expertise de Rainforest Alliance en tant qu'auditeur de carbone forestier et son expérience en matière de régime VCS.

Réduction des Émissions liées à la Déforestation et à la Dégradation des forêts + Conservation, gestion durable des forêts et amélioration des stocks de carbone  (REDD+)

Rainforest Alliance a démarré des projets REDD+ à l'échelle des territoires en Équateur, en Colombie, au Pérou et au Mexique. Ces projets doivent consolider la capacité institutionnelle adéquate pour développer des systèmes nationaux afin de réduire les émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts. L'ONG est aussi entrée en relation avec des parties prenantes et des décideurs politiques clés lors de la Conférence des Nations-Unies des 17 Parties, en mettant l'accent sur le rôle du programme REDD+ et d'une gestion durable des terres en ce qui concerne l'adaptation et la réduction des effets du changement climatique.

Changement climatique et Agriculture

Rainforest Alliance encourage les démarches innovantes que les agriculteurs peuvent mettre en place pour contrer les effets du changement climatique. L'agriculture non durable conduit à la déforestation et génère aussi d'importantes émissions de carbone tandis que l'agriculture certifiée durable représente une importante opportunité pour la réduction et l'adaptation aux effets du changement climatique. En 2011, Rainforest Alliance a vérifié les deux premières plantations de café qui respectent les nouvelles normes en faveur du climat conformément au Module SAN sur le climat - El Platanillo au Guatemala et Daterra au Brésil. À travers la mise en place du module, ces exploitations ont réduit leurs émissions tout en améliorant leur capacité à s'adapter aux effets du changement climatique.

Tourisme Durable

En 2011, Rainforest Alliance a été nominé au prix de Responsabilité Sociale d'Entreprise par la Chambre de Tourisme du Costa Rica (CANATUR). Rainforest Alliance propose des formations et une assistance technique aux professionnels du tourisme en Amérique latine et vérifie leur conformité aux normes de développement durable au niveau environnemental, social et économique. En 2011, Rainforest Alliance a lancé le Développement durable Promu par les Tour-opérateurs (Tour Operators Promoting Sustainability – TOPS),  un réseau mondial de tour-opérateurs qui se consacrent à promouvoir et soutenir le tourisme durable sur leurs marchés. Jusqu'ici, le nombre d'entreprises dans le secteur du tourisme travaillant avec Rainforest Alliance a augmenté de 12%. Plus de 660 entreprises travaillent avec Rainforest Alliance dans huit pays d’Amérique latine.

Education à l'environnement

Rainforest Alliance travaille également avec les scolaires et les étudiants de tout âge pour les aider à comprendre le rôle que chacun d'entre nous joue dans la conservation des ressources naturelles. En 2011, l'ONG a travaillé directement avec 714 professeurs et 11 400 étudiants aux Etats-Unis, ainsi que 109 professeurs et 4 000 élèves au Guatemala, en Colombie et au Ghana. Elle les a aidé à comprendre les problématiques de la gestion forestière au niveau mondial et le rôle que jouent les arbres dans le changement climatique. Dans les écoles de la réserve de la biosphère Maya du Guatemala, Rainforest Alliance a encouragé les élèves à protéger leur environnement local par le biais de la création de projets d'actions comme des campagnes de nettoyage des rivières, des programmes pédagogiques à la radio, des activités de reforestation et des initiatives de recyclage. L'organisation a aussi collaboré avec Project Learning Tree pour piloter les nouvelles ressources d'éducation à l'environnement destinées à la petite enfance, avec plus de 100 spécialistes de la petite enfance. Le site d'apprentissage de Rainforest Alliance a reçu plus de 3 millions de visites et de téléchargements en 2011 et la nouvelle application pour Ipad, intitulée Rainforest Survival Challenge (Défi pour la survie de la forêt tropicale humide) vient compléter ses ressources pédagogiques, ce qui permet aux enfants d'apprendre comment les plantes et les animaux agissent entre eux dans la forêt tropicale humide de l'Amazonie.

Enfin, en 2011, Rainforest Alliance a lancé la première Semaine annuelle Rainforest Alliance, une campagne de communication sur les réseaux sociaux pour sensibiliser les consommateurs sur la manière dont ils peuvent contribuer à une production agricole et forestière responsables pour un avenir durable. Avec une quarantaine d’entreprises participant à la promotion de l’événement, accueillant des manifestations et communicant sur les réseaux sociaux, avec une trentaine de médias en ligne et de bloggers contribuant à la promotion de la Semaine Rainforest Alliance, nous avons obtenu une audience de trois millions de personnes.

Search form