Une première ferme laitière du Costa Rica obtient la certification Rainforest Alliance

31 mars 2014

Rainforest Alliance annonce que l’exploitation laitière CATIE (Centro Agronómico Tropical de Investigación y Enseñanza), située au Costa Rica, est la toute première à obtenir la certification Rainforest Alliance pour son activité laitière. La ferme répond aux critères de la norme SAN du Réseau d’Agriculture Durable, qui promeut le bon traitement des bêtes sans cruauté, la conservation des ressources naturelles et la protection des droits et du bien-être des travailleurs et des populations locales.

cattle

« Cette réalisation marque une étape importante dans le secteur de l’élevage bovin au Costa Rica », explique Ana Lucía Corrales, responsable de la certification agricole pour Rainforest Alliance. « Ce premier élevage bovin certifié Rainforest Alliance dans le pays, démontre que la production laitière peut être respectueuse de l’environnement et freiner la déforestation, réduire les émissions de gaz à effet de serre et promouvoir le bon traitement des animaux. »

Située dans la verte vallée de Turialba, l’exploitation agricole CATIE couvre plus de 603 hectares de terres dédiées à l’élevage bovin, au café, à la canne à sucre et aux produits forestiers. Il y a plus de 165 hectares de prés, accueillant un troupeau de 324 bêtes, dont 123 vaches laitières. La ferme distribue son lait à Dos Pinos, une des plus grandes sociétés laitières du Costa Rica.

« Obtenir la certification Rainforest Alliance est une réalisation significative pour l’exploitation CATIE. En tant qu’exploitation commerciale, les pratiques durables respectueuses de l’environnement mises en œuvre dans notre activité laitière et les questions de rentabilité de l’exploitation doivent être équilibrées », commente José Joaquín Campos, directeur général de CATIE. « Cette exploitation va désormais servir d’exemple et nous permettra de démontrer qu’il est possible de produire du lait de qualité tout en conservant l’environnement. »

CATIE s’est engagée à réduire son empreinte carbone, à protéger les habitats de la faune sauvage et à conserver les ressources naturelles. Les zones forestières situées à côté des zones de culture de café sont préservées, procurant un habitat pour les espèces animales et végétales. CATIE effectue maintenant un inventaire des mammifères et des oiseaux identifiés au sein de son exploitation, répertoriant des espèces telles que la loutre à queue longue (Lontra longicaudis), une espèce menacée en raison de la disparition de son habitat.

Pour être conforme à la certification Rainforest Alliance, l’exploitation CATIE a dû également adopter des pratiques socialement responsables, respectant les droits et le bien-être des travailleurs et leur fournir des logements décents, avec électricité et eau potable.

Lancée en 2010, la norme SAN pour l’élevage bovin éco-responsable encourage le bien-être animal, l’utilisation durable des terres et l’atténuation du changement climatique. Pour obtenir la certification, les bêtes doivent passer une grande partie du temps au près et être bien traitées. Les exploitations agricoles certifiées doivent réduire leur empreinte carbone en donnant au bétail une nourriture facile à digérer (générant moins d’émissions de méthane), en valorisant le fumier et en protégeant les arbres des prés et des zones forestières environnantes. De plus, les exploitations agricoles doivent préserver les cours d’eau, mettre en place un système de gestion des déchets et promouvoir les droits et le bien-être des travailleurs, de leurs familles et des communautés locales.