Pour les entreprises qui souhaitent travailler avec Rainforest Alliance, ou travaillant déjà avec nous, rendez-vous sur notre site web Business »

x

Les nouvelles glaces Magnum Ghana et Magnum Équateur certifiées Rainforest Alliance

5 juillet 2011

Les nouvelles glaces Magnum Ghana et Magnum Équateur, enrobées de chocolat provenant de plantations de cacao certifiées Rainforest Alliance, ont été officiellement lancées sur le marché le 5 mai 2011. Rainforest Alliance se réjouit de l'engagement de Magnum envers le développement durable.

Magnum Ghana est une glace noisette avec une sauce cacao, enrobée de chocolat au lait composée de 36% de cacao du Ghana. Magnum Équateur est une glace onctueuse à la vanille accompagnée d'une sauce de chocolat noir intense,enrobée de chocolat noir au cacao d’Équateur (62%).

Suite au lancement, Tensie Whelan, présidente de Rainforest Alliance, a donné quelques précisions :

“La demande des consommateurs pour des produits éthiques est en constante augmentation, nous sommes donc ravis du lancement des glaces Magnum Ghana et Magnum Équateur. Ainsi, ce sont près de 56 000 tonnes de cacao certifié Rainforest Alliance qui ont été produites en 2010, soit une augmentation de 319% par rapport à l'année dernière. Le développement durable est clairement en train de devenir plus tendance.”

Toutes les exploitations agricoles certifiées Rainforest Alliance respectent les critères environnementaux et socio-économiques du Réseau d'agriculture durable (SAN – Sustainable Agriculture Network). Les normes SAN couvrent un ensemble de critères comme la conservation des écosystèmes, les droits et la sécurité des travailleurs, la protection de la vie sauvage, la préservation de l'eau et du sol, la réduction des produits chimiques, un logement décent, des salaires et des contrats légaux pour les travailleurs. Les producteurs de cacao sont pour la plupart de petits propriétaires qui ont besoin d'un sol sain et d'eau potable pour que leurs plantations restent productives et rentables.

La glace Magnum a été mise sur le marché juste après le lancement du projet Greening the Cocoa Industry (rendre l’industrie du cacao plus verte). Cette initiative menée par Rainforest Alliance en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (UNEP) et le Fonds mondial pour l'environnement (GEF) a pour but de modifier les pratiques de production dans les plus grands pays producteurs de cacao ainsi que les pratiques commerciales des industriels du cacao et du chocolat. Ces changements aideront ces grandes industries à conserver la biodiversité dans les lieux de production, à procurer une plus grande stabilité à long terme pour tous les participants de la chaîne et à augmenter les revenus des petits producteurs.

L'objectif primordial du projet Greening the Cocoa Industry, qui va couvrir 10 pays dont le Ghana et l’Équateur sur six ans, consiste à faire adopter des systèmes de production plus durables qui permettront d'améliorer de manière significative la conservation de la biodiversité dans les écosystèmes tropicaux pour 10% de la production mondiale de cacao, ce qui représente 350 000 tonnes cultivées sur 750 000 hectares par 250 000 producteurs.

La certification Rainforest Alliance des plantations de cacao a vu le jour en Équateur en 1997, grâce au travail d'une ONG locale, Conservación y Desarrollo, membre du SAN. Cette ONG a travaillé avec les producteurs pour qu'ils adoptent des pratiques durables telles que la culture du cacao sous la canopée de la forêt tropicale afin de limiter la déforestation, de réduire l'usage de produits chimiques, de protéger les habitats de la vie sauvage, de soutenir les projets communautaires et d’améliorer la qualité du cacao grâce à une meilleure gestion post-récolte.

Tout comme le café, le cacao pousse très bien à l'ombre de la canopée de la forêt qui sert de refuge à la biodiversité en procurant un habitat aux espèces animales et végétales menacées, en protégeant les pollinisateurs naturels et les prédateurs des insectes ravageurs du cacao et en créant des corridors biologiques.

Search form