Vida Tsatso Boaful

Vida Tsatso BoafulRainforest Alliance travaille avec des centaines de milliers de petits producteurs de cacao dans 16 pays. Ici, Vida Tsatso Boaful, une productrice de cacao de Nkranfum au Ghana, raconte son histoire.

Je m’appelle Visa Tsatso Boaful et je cultive du cacao à Nkranfum, une communauté de la Municipalité Nord Assin, au Ghana. Je suis le programme de certification Rainforest Alliance parce que je veux être formée à des pratiques agricoles plus efficaces et meilleures pour cultiver le cacao, conserver mes cacaoyers plus longtemps, augmenter mes rendements, obtenir des prix plus élevés de mes fèves de cacao et aussi protéger les forêts et les cours d’eau qui sont dans ma plantation et aux alentours.

Je réalise maintenant qu'il y avait tant de choses que nous faisions, des pratiques courantes depuis des temps immémoriaux, que nous n’aurions jamais pensé que certaines de ces pratiques ont des conséquences néfastes pour nos vies, les sols, nos ressources en eau et notre environnement.

Depuis que j'ai commencé à pratiquer ce que j'avais appris au cours des séances de formation, le rendement de mes cultures de cacao ne cesse de s'améliorer et il a augmenté d'environ trois sacs par Acre à environ dix sacs par Acre (1 Acre = 0,40 Hectare). La plupart des femmes qui suivent le programme de certification peuvent en témoigner. De plus, nos enfants sont heureux d’aller à l'école maintenant.

Avant je me sentais intimidée parmi mes collègues agriculteurs, mais après un certain temps dans ce programme, mon complexe d’infériorité a disparu dans la mesure où je peux même parler avec assurance en présence des hommes. Je pense que d’autres femmes dans d’autres communautés de producteurs de cacao peuvent faire la même chose, ou même mieux, une fois qu’elles sont formées.

Adrien Kouadio, L’homme derrière votre tablette de chocolat

L’homme derrière votre tablette de chocolat

Vous vous demandez qui fait pousser le cacao de votre tablette de chocolat au label Rainforest Alliance ? Des producteurs tels qu’Adrien Kouadio, un homme qui cultive sa terre, guident leurs communautés…et vivent pour le football.

Rencontrez Adrien Kouadio »