Pesticides, déchets et santé

Dans le monde entier, les pesticides conventionnels présentent des risques importants pour la santé des travailleurs et la faune, un problème aggravé par le fait que les pratiques de sécurité régissant leur utilisation sont souvent inadéquates ou non appliquées. Bien que les pays en voie de développement représentent seulement 25% de la consommation mondiale de pesticides, 99% de leur mortalité est liée aux pesticides1.

Nos programmes font appel à la lutte intégrée des ravageurs, reposant sur les propres défenses de la nature. Bien que les exploitations agricoles certifiées Rainforest Alliance aient l’autorisation d’utiliser certains produits agrochimiques, elles ne peuvent le faire qu’uniquement sous des contrôles stricts conçus pour protéger les populations, la faune sauvage et les écosystèmes. Les entreprises qui travaillent avec nous doivent aussi préserver la santé de leurs employés, des familles et des communautés voisines et il leur est demandé de réduire et de gérer leurs déchets.

La certification Rainforest Alliance a obtenu la plus haute distinction quant à l’utilisation des pesticides dans les exploitations agricoles

Lorsque la branche britannique du Pesticide Action Network (Réseau Action Pesticide) a  évalué les pratiques concernant l’utilisation des pesticides dans tous les systèmes de certification existants en agriculture (en anglais), la certification Rainforest Alliance a remporté la plus haute distinction et est citée comme ayant les exigences les plus stricts en terme de protection de la santé.

Les plantations de café certifiées sont meilleures dans la gestion des déchets et l’utilisation des pesticides

  • Dans une comparaison2 de 2012 concernant les plantations de café colombiennes certifiées et non certifiées, les plantations certifiées ont obtenu des taux significativement plus élevés ‘concernant l’utilisation d’équipements de protection pour les applications de produits chimiques, la présence d’entrepôts dédiés au stockage des produits chimiques, la formation des employés aux premiers secours et à l’utilisation des pesticides, l’utilisation de fosses septiques et de collecte des déchets solides.
  • Sur les plantations de café au Brésil, la certification Rainforest Alliance mène à une gestion de l’exploitation plus responsable : évacuation des eaux usées provenant du lavage du café, gestion des déchets produits lors du fonctionnement et du lavage des machines agricoles, évacuation des déchets et des eaux usées provenant des habitations et utilisation d’un équipement complet de protection3.
  • Dans une étude4 concernant les plantations de café certifiées Rainforest Alliance au Nicaragua, les exploitants agricoles signalent que depuis l’obtention de la certification en 2004, l’utilisation de moins de produits chimiques associé à une meilleure qualité de vie ont conduit à une amélioration générale de leur santé. Ils mentionnent aussi que leurs ouvriers ont maintenant de meilleures installations sanitaires.

Les plantations de bananes certifiées réduisent les risques occasionnés par les produits agrochimiques et les risque de contamination de l’eau

En Équateur, les plantations de bananes certifiées Rainforest Alliance ont des résultats significativement meilleurs5 quant à l’utilisation de produits chimiques, à l’évacuation des déchets et à la qualité de l’eau par rapport à leurs pairs non certifiées.

Les exploitations forestières certifiées sont plus performantes en terme d’hygiène et de sécurité et offrent un meilleur accès aux soins médicaux

Dans une étude concernant des exploitations forestières certifiées3 et non certifiées gérées par des communautés à Acre, au Brésil, les exploitations certifiées protègent mieux leurs ouvriers. Les travailleurs des exploitations certifiées sont plus enclins à utiliser des équipements de protection et ont quatre fois plus de chance d’avoir suivi une formation sur la sécurité.

Les entreprises de tourisme responsable réduisent les déchets et améliorent la santé des travailleurs

Une enquête sur les entreprises de tourisme (en anglais) ayant travaillé avec Rainforest Alliance a montré que :

  • 71% réduisent leurs déchets solides en recyclant et en réutilisant les matériaux et les 29% restants maintiennent des niveaux de déchets stables même lorsque le nombre de visiteurs augmente.
  • 93% améliorent les conditions de travail et réduisent les risques d’accident en adoptant des mesures de sécurité.

Les bénéfices sociaux de nos actions

  1. Réseau Action Pesticides, www.panna.org/issues/pesticides-101-primer

  2. David Hughell and Deanna Newsom, Impacts of Rainforest Alliance Certified Coffee Farms in Colombia, document provisoire, 2012.

  3. Imaflora, Does Certification Make a Difference? Impact Assessment Study On FSC/SAN Certification In Brazil, 2009. http://www.imaflora.org/downloads/biblioteca/Does_certification_make_a_difference.pdf

  4. Sandra K. Znajda, Examining the Impacts of the Rainforest Alliance/SAN Coffee Certification Program: A summary of local perspectives from San Juan del Rio Coco, Nicaragua, Université Dalhousie, Canada, entrée de bibliothèque 0092, 2009.

  5. C. J. Melo and S. A. Wolf. “Ecocertification of Ecuadorian Bananas: Prospects for Progressive North–South Linkages,” Studies in Comparative International Development 42 (2007): 256–278. (Résumé: http://rd.springer.com/article/10.1007/s12116-007-9009-1.)