FAQ: Qu’est-ce que l’approvisionnement en bilan massique?

Il existe de multiples façons de s’approvisionner en ingrédients certifiés pour les produits de consommation. Lorsque les entreprises assurent la séparation physique des ingrédients achetés à une ferme certifiée par rapport aux ingrédients non certifiés tout au long de la chaîne d’approvisionnement, on parle d’un « modèle en ségrégation » de l’approvisionnement. Lorsque les entreprises optent pour un approvisionnement en « bilan massique », les ingrédients certifiés et non certifiés sont mélangés à un moment ou un autre du transit ou de la production du produit final.

Si les modèles en ségrégation et en bilan massique ont tous deux leurs avantages et leurs inconvénients, il est important de noter que leur impact est le même pour les producteurs. Les deux méthodes exigent des entreprises qu’elles achètent la quantité d’ingrédients nécessaire à leur produit auprès d’une ferme certifiée. Continuez à lire nos réponses aux questions les plus fréquemment posées sur l’approvisionnement en bilan massique.

RA Mass Balance Concept

Qu’est-ce que le bilan massique et comment fonctionne-t-il?

Le bilan massique est une méthode d’approvisionnement qui permet de mélanger des ingrédients certifiés et non certifiés au cours des processus d’expédition et de fabrication. En raison de son efficacité, c’est de loin le modèle le plus utilisé dans l’industrie du cacao. Les entreprises travaillant avec Rainforest Alliance peuvent également utiliser le bilan massique pour l’approvisionnement en jus d’orange, huile de palme et huile de noix de coco. Toutes les grandes initiatives internationales de durabilité utilisent le bilan massique sous une forme ou une autre.

Utilisation du label

Dans ce système, un produit – prenons l’exemple d’une tablette de chocolat – ne peut porter le label de certification Rainforest Alliance (ou UTZ) que si la quantité totale de cacao achetée auprès d’exploitations certifiées Rainforest Alliance (ou certifiées UTZ) est équivalente à la quantité totale utilisée pour la fabrication du produit. Autrement dit, pour chaque gramme de cacao contenu dans cette tablette de chocolat, vous pouvez être certain qu’un gramme a été acheté auprès d’une exploitation agricole certifiée.

Cette vidéo explique le concept de bilan massique (en anglais):

 

Pourquoi utiliser le bilan massique?

 

Le bilan massique est un excellent moyen d’accroissement d’échelle de la durabilité, car il est plus abordable pour les entreprises que la mise en place d’une chaîne d’approvisionnement en ségrégation. Nous incitons les entreprises à utiliser un modèle d’approvisionnement en ségrégation, car les ingrédients certifiés sont séparés des ingrédients non certifiés. Dans certains cas, la ségrégation permet de retracer l’ingrédient certifié contenu dans le produit fini jusqu’à l’exploitation ou les exploitations agricoles où il a été cultivé. C’est ce que nous appelons « l’identité préservée ». Dans d’autres cas, des ingrédients provenant de différentes exploitations certifiées peuvent être mélangés à un moment ou un autre du processus. Le modèle d’approvisionnement en ségrégation est couramment utilisé pour les produits certifiés comme le café et le thé.

Augmentation du nombre d’entreprises achetant des produits certifiés

L’approvisionnement en bilan massique est une bonne alternative si la ségrégation n’est pas une option réalisable, car certaines chaînes d’approvisionnement sont complexes. Dans l’industrie du cacao, par exemple, les fèves de cacao sont généralement fournies en vrac et mélangées pendant le transport et la fabrication, ce qui rend la séparation entre le cacao certifié et le cacao non certifié impossible.

Pour certains produits, comme le cacao, le jus d’orange, l’huile de palme et l’huile de noix de coco, le coût élevé de la ségrégation (des réservoirs et des silos séparés par exemple) détournerait les financements de là où ils sont les plus importants : investir dans des pratiques agricoles plus durables qui protègent la nature et améliorent la vie des producteurs et de leurs familles. C’est pourquoi nous proposons un modèle d’approvisionnement en bilan massique qui incite les entreprises à faire la transition vers l’achat de (plus de) cacao provenant d’exploitations certifiées Rainforest Alliance.

Davantage de producteurs en bénéficient

Comme l’approvisionnement en bilan massique rend l’approvisionnement en cultures certifiées plus abordable pour les entreprises, cela en augmente la demande. Cela signifie que davantage de producteurs peuvent bénéficier des avantages sociaux et économiques (notamment de revenus plus élevés et de meilleures conditions de travail) associés à nos programmes de certification. Après tout, ce qui compte pour les producteurs, c’est qu’ils vendent leur cacao comme étant certifié. Peu importe pour eux que le cacao se retrouve dans une tablette de chocolat plutôt qu’une autre.

Comment pouvez-vous être sûr que les produits se revendiquant de Rainforest Alliance sont fiables?

L’approvisionnement en bilan massique est crédible parce que nos systèmes de traçabilité garantissent que les volumes d’ingrédients certifiés achetés pour les produits portant notre label ont effectivement été cultivés dans des exploitations agricoles certifiées. Vous pouvez donc être certain que les producteurs ont tiré profit de la vente de leurs cultures certifiées.

D’autre part, nous mettons en place un bilan massique d’origine appairée du cacao, ce qui permettra de mieux soutenir les producteurs des pays qui vendent du cacao pour des produits portant notre label. Le bilan massique d’origine appairée signifie que, même si le cacao certifié se mélange avec du cacao non certifié au cours du processus d’approvisionnement, le pays d’origine reste identifié. Ainsi, si une barre de chocolat d’une certaine marque revendique qu’elle contient du cacao de Papouasie–Nouvelle-Guinée, la marque doit acheter le volume nécessaire pour ce produit auprès d’exploitations de cacao certifiées en Papouasie–Nouvelle-Guinée. L’objectif de l’origine appairée est de soutenir les producteurs dans la région de production. Au cours des prochaines années, Rainforest Alliance passera à un système de bilan massique d’origine appairée globale, qui commencera en juillet 2021 avec le lancement de notre nouvelle norme d’agriculture durable.

En savoir plus sur ce que signifie « certifié Rainforest Alliance » et ce qui se cache derrière notre label.

Search form